Ma commune

Régler sa facture par Internet

Simple et rapide, payer votre facture par internet avant la date limite de paiement

Changement de situation

Une naissance, un déménagement...? Consultez la marche à suivre.

Téléchargement

Consultez l'ensemble des documents liés à la collecte et au traitement des déchets.

Délibérations

Consultez les délibérations prises par le Syndicat du val de Loir.

Le compostage

Qu’appelle-t-on COMPOSTAGE et COMPOST ?

tl_files/media/Prevention/Le compostage/Logo compostage.jpg

 

Le compostage est une décomposition naturelle de la matière organique par les micro-organismes du sol en présence d’oxygène et d’eau (bactéries, champignons...)

Après quelques mois de maturation, ce processus conduit à un produit comparable au terreau de bonne qualité appelé compost.

Pourquoi composter ?

En compostant vos déchets de jardin et de cuisine, vous RECYCLEZ VOUS-MÊME 30% DE VOS DÉCHETS !

En obtenant en plus un terreau de qualité pour votre jardin et votre potager.

Vous allégez votre poubelle des déchets organiques, vous évitez de nombreux déplacements à la déchetterie et vous préservez l’environnement !

Comment composter ?

Il est possible de pratiquer le compostage dans votre jardin soit en tas soit à l’aide d’un composteur.

En savoir +

EN TAS : il s’agit de rassembler les différents déchets compostables sur le sol et de former un tas.

 

AVEC UN COMPOSTEUR : il s’agit généralement d’un bac en bois ou en plastique dans lequel on dépose les déchets. Il doit être posé directement sur un sol plat et bêché sur 50 cm de profondeur dans une zone, de votre jardin, semi ombragée et abritée du vent. Il est conseillé de poser son composteur sur des briques afin d’éviter l’intrusion de petits rongeurs. Puis, mettre en premier de petits branchages et des déchets verts avant tout dépôt de déchets de cuisine.

 

 

tl_files/media/Prevention/Le compostage/branche_feuilles.png

Déposez les déchets dans le composteur ou en tas dans votre jardin. Débutez de préférence au printemps ou en été.

 

 

tl_files/media/Prevention/Le compostage/branche_feuilles.png

Assemblez les contraires : déchets secs (feuilles, fanes de pommes de terre, journal, coquilles d’œufs écrasées) en alternance avec des déchets humides (tonte de gazon, fruits/légumes crus ou cuits, reste de repas tel que le riz ou les pâtes, marc de café, sachets de thé)… Mais ne déposez jamais une grande quantité d’un même déchet !

 

tl_files/media/Prevention/Le compostage/branche_feuilles.png

Aérer et brasser régulièrement pour fournir de l’oxygène aux micro-organismes et éviter un compost trop compact.

 

 

tl_files/media/Prevention/Le compostage/branche_feuilles.png

Vérifier l’humidité de votre compost. (un compost trop humide risque d’engendrer de mauvaises odeurs).

 

 

 

tl_files/media/Prevention/Le compostage/branche_feuilles.png

Et finalement, Soyez patient !



Vous n’avez pas de jardin et voudriez tout de même recycler vos déchets de cuisine ?

Optez pour le LOMBRICOMPOSTAGE

Que peut-on composter ?

Les déchets verts de jardin : fleurs et plantes fanétl_files/media/Prevention/Le compostage/epluchures.jpgtl_files/media/Prevention/Le compostage/copeaux.jpges, tontes de pelouse (laisser sécher avant le dépôt dans le composteur), branchage, tailles d’arbustes, paille, foin, feuilles mortes...

Les déchets de cuisine : épluchures de fruits et légumes, restes de repas, marc et filtre à café, sachets et feuilles de thé, coquilles d’œufs écrasées, ...

Autres déchets : sciures de bois, mouchoirs en papier, essuie-tout, feuilles de papier journal, cendres de bois refroidies...

Pour plus de détails, reportez-vous au guide du compostage.

Que faire du compost obtenu ?

Utilisez votre compost comme engrais naturel dans votre jardin !tl_files/media/Prevention/Le compostage/Compost.jpg

Compost de 3 à 6 mois = PAILLAGE : étendu au pied des arbustes, le compost maintient l’humidité, favorise la vie biologique du sol et le protège des mauvaises herbes (par manque de lumière). C'est la solution la plus efficace pour éviter d'utiliser des désherbants chimiques.

Compost de 7 à 8 mois = LE MULCHING : épandu sur le sol à l’automne, le compost est enfoui au printemps après maturité

Compost de 10 à 12 mois = L’AMENDEMENT : à maturité, il est utilisé en apport organique (massifs, rempotage)

Conseils pratiques pour un bon compost

application/pdf Conseils pratiques pour un bon compost (97.4 kB)

Comment se procurer un composteur ?

tl_files/media/Prevention/Le compostage/Les2composteurs.jpgDepuis 2007, le Syndicat Mixte du Val de Loir met à disposition des habitants des composteurs de 320L et de 800L. 3319 composteurs ont déjà été distribués dans les 35 communes du territoire.

Deux modèles sont disponibles :


Composteur de 320 litres : Composteur de 800 litres :
  • Modèle à monter
  • Dimensions : 76 cm x 76 cm x hauteur 85 cm
  • Participation : 20 €
tl_files/media/Prevention/Le compostage/Composteur300l.jpg
  • Modèle à monter
  • Dimensions : 129 cm  de diamètre   hauteur 85 cm
  • Participation : 40 €
tl_files/media/Prevention/Le compostage/Composteur800l.jpg

 

Ces composteurs sont fabriqués en polyéthylène 100% recyclés ! Ils vous sont remis avec un bio seau de 10L et un guide du compostage.

 

Pour commander votre composteur, utilisez le formulaire ou contactez-nous au 02.43.94.86.50.